POEME D'HIVER

Publié le

HYMENEE


Au coeur du blanc silence
Lentement je m'avance.
La neige immaculée,
Comme avant l'hyménée,
Ouvre ses bras de soie
Pour danser avec moi
Une valse amoureuse,
Charnelle et langoureuse
Et se livre avec joie
En longs frissons d'émoi.
Elle chante la plainte
De notre amante étreinte
Et se répand enfin
En flocons de satin.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carine-Laure Desguin 25/01/2010 21:48


Alors, Marie-France, il y a un moment que tu n'as plus posté un nouveau poème ...Allons allons, un p'tit effort !
http://carinelauredesguin.over-blog.com


carine-Laure Desguin 10/01/2010 21:18


Ces mots-là me font songer à une valse, je ne sais pas pourquoi ! Quand je les lis, il me semble entendre une musique...
carine-Laure desguin