MYSTERE

Publié le par Marie-France Mellone

L'INCONNU 


Songeant sur cette île où vous avez séjourné,
Où peut-être en pensée vous êtes retourné
Monsieur le mystérieux, vous le Masque de Fer,
Eustache Dauger ou du Roi Soleil le frère
Ou un autre homme encor, le saurons-nous jamais
Puisque sous trois siècles vous dormez désormais ?
J'essaie d'imaginer ce que fut votre vie,
Ces trente-quatre années de liberté ravie
Du fort de Pignerol à Sainte-Marguerite
A la Bastille enfin, de tous le dernier gîte.
Fûtes-vous un bandit, fûtes-vous un grand prince
Et fut-ce d'importance au cachot de Lérins
Où vous eûtes le vent comme seul confident,
Messager de vos cris dans sa plainte au levant ?
Face à la mer, tout seul dans cette forteresse
Je voudrais formuler votre immense détresse :
Personne à qui parler sauf monsieur de Saint-Mars
Qui vous vint visiter chaque matin et soir.
Que conter à celui qui savait tout de vous ?
Sut-il comprendre un jour ce qui mourait en vous ?
Ah ! l'affreux cauchemar que de vivre en ce lieu,
Paradis aujourd'hui et enfer à vos yeux.
Si j'osais je dirais qu'au pied de la muraille
J'ai cru entendre, oui, votre âme qui bataille
Derrière les barreaux de la sinistre geôle.
Une ombre a fui chevauchant le coursier d'Eole,
A mon oreille alors ont glissé des paroles
Que je ne puis celer à l'oiseau qui s'envole.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

frederique 25/09/2010 11:43


Superbe histoire qui nous emporte en des lieux conquis par avance. Les mots sont justes, dommage que le poème fut-ce si court, je serais bien restée en immersion plus longtemps...

A + +


Edmée 02/08/2010 12:58


Comme toujours, Marie-France, tu as un tel talent ...

Leonardo di Caprio, c'est pas mon truc, ha-ha. J'aime son jeu, oui, mais pas envie de jouer à quoi que ce soit avec lui. Je le laisse à Carine-Laure.


carine-Laure Desguin 28/07/2010 18:11


Cette histoire de l'homme au masque de fer m'a passionnée ...Et Léonardo di Caprio a ravivé la flamme de mes souvenirs ...
http://carinelauredesguin.over-blog.com