L'HIVER ARRIVE...

Publié le par Marie-France Mellone

QUELQUES FLOCONS

 

Quelques flocons volètent
A l’épaule du soir
Et se posent, rêveurs,
Aux lèvres de la nuit,
Qui sourit et s’enfuit,
Grisée par ce bonheur
A la saveur d’espoir,
Et de douce bluette.

Quelques flocons paressent
A la joue de la lune
Pour s’en aller dormir
Au front bleuté du jour,
Le cœur plein de l’amour
Qu’ils ont su y cueillir,
De l’offrande opportune
Qu’est sa blonde tendresse.

Quelques flocons se couchent
Sur le seuil de mon âme,
Esclaves consentants
De mes moindres désirs,
Mes intimes soupirs.
Puis-je taire longtemps,
Même si l’on m’en blâme,
Ce frisson à ma bouche ?

 

Commenter cet article

Edmée 11/12/2010 16:37


Il y a un soupir alangui qui volète aussi, une envie de s'endormir pour mieux se laisser prendre par le rêve nous prend à la lecture de ton si joli texte!


Marie-France Mellone 11/12/2010 19:04



Merci, gentille Edmée.