EN PANNE D'INSPIRATION. POURQUOI ?

Publié le




Ma muse m'a rendu son tablier,
Elle a fui les pages de mes cahiers
Pour faire la fête avec d'autres muses.
Et surtout ne me dis pas que j'abuse,
Je sais, a-t-elle écrit sur une ardoise,
Qu'avec dédain quelquefois tu me toises.
Longtemps je fus ton esclave soumise,
Il serait grand temps que tu t'en avises !
Pas un jour de congé, une relâche,
Tu es surpris qu'à présent je me fâche ?
Ah ! pouvoir enfin oublier les mots,
Les rimes, avoir l'esprit en repos,
Dormir la nuit et foin des assonances !
Je te vois bien en humble qui t'avances
Pour me cajoler, me prendre à ton piège,
Déterminée à me faire le siège.
Tu resteras au pied de mes murailles
Sans pouvoir un seul jour livrer bataille.
Je me révolte et je sors de ma cage,
C'en est trop ! Je ne veux plus être sage.
Tu pourras bien pleurer, me supplier,
C'est en vain,  je te rends mon tablier !

Commenter cet article

carine-Laure Desguin 25/12/2009 20:33


Si c'est ça une panne d'inspiration !!
Carine-laure Desguin


Edmée 16/12/2009 00:19


Ah qu'elle parle bien, cette muse! Rien que sa querelle est une inspiration....